Guinée : l’ex-Président Alpha Condé autorisé à partir se faire soigner à l’étranger

L’ex-président de la Guinée Alpha Condé a été autorisé vendredi 31 décembre à quitter le pays pour des examens médicaux, a annoncé le gouvernement de transition dans un communiqué.

« En concertation avec la Cédéao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), l’ancien président Alpha Condé est autorisé à aller se faire soigner à l’extérieur pour une période d’un mois », a indiqué le communiqué lu vendredi soir à la télévision publique.

Aucune précision n’a toutefois été donnée par aucune partie ni sur la date de départ de Condé ni sur sa destination.

« Cette démarche humanitaire s’inscrit dans le cadre du respect de la dignité et de la considération que le Cnrd (comité national du rassemblement pour le développement) n’a cessé d’observer à l’égard des anciens dirigeants du pays depuis le 05 septembre 2021 », a précisé le communiqué.

Les autorités guinéennes concèdent par cette décision à une des principales exigences des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao.

Déchu le 05 septembre dernier par un putsch dirigé par le Colonel Mamadi Doumbouya, Alpha Condé est placé depuis en résidence surveillée.

Des informations sur la dégradation de son état de santé ont abondamment circulé ces derniers temps.

Alpha Condé, 84 ans, a été élu en 2010 pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Mais au terme de son second mandat, il a procédé à une révision constitutionnelle pour briguer un troisième mandat de six ans.

Moins d’une année plus tard , il a été renversé par l’armée.

AGORA 24

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.