La Russie prévoit suspendre l’exportation des céréales et du sucre vers l’Europe

Après les sanctions des pays occidentaux envers la Russie, c’est le tour de la Russie de passer à l’acte. Elle a décidé de prendre des mesures fortes. Le pays a d’ailleurs annoncé suspendre l’exportation des céréales dont le très précieux blé, et du sucre vers l’Europe.

L’information a été publiée pa le ministère russe de l’économie relayé par l’agence Reuters. Selon le ministère cette décision permettrait à la Russie de « sécuriser son marché intérieur avec suffisamment de nourriture ».

Ces sanctions ne concernent pas des pays tels l’Arménie, à la Biélorussie, au Kazakhstan et au Kirghizistan, pays n’ayant pas participé aux sanctions contre la Russie.

À part cette sanction, le pays envisage de nationaliser les actifs des sociétés qui quittent le pays dans le cadre des sanctions :

«Nous allons saisir les actifs des étrangers et des compagnies étrangères en Russie, en fonction de ce que tel ou tel pays a introduit comme sanctions antirusses. Il est possible que nous nationalisions les biens des ressortissants de pays inamicaux», avait déclaré Dmitri Medvedev.

Autre secteur clé dans le viseur de la Russie : le gaz. Pour le moment aucune décision n’a été prise. Toutefois la question reste toujours posée.

 « En raison des accusations infondées portées contre la Russie concernant la crise énergétique en Europe et l’imposition d’une interdiction sur le Nord Stream 2, nous avons tout à fait le droit de prendre une décision correspondante et d’imposer un embargo sur les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream 1 », a déclaré le vice-Premier ministre russe Alexander Novak

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.