La Russie quitte le Conseil de l’Europe en évitant d’être expulsée

La Russie a annoncé qu’elle ne participerait plus au Conseil de l’Europe (CoE), quelques jours après que l’organe paneuropéen des droits de l’homme a suspendu les droits de représentation de Moscou suite à l’invasion de l’Ukraine.

La déclaration du ministère des Affaires étrangères a été publiée par l’agence de presse publique TASS jeudi 10 mars et a accusé les pays de l’OTAN et de l’UE de « saper » l’organisme européen.

« La Russie n’a pas l’intention d’accepter ces actions subversives menées par le collectif occidental conformément à l’imposition d’un » ordre fondé sur des règles « pour remplacer le droit international piétiné par les États-Unis et ses satellites », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères. .

« La Russie ne participera pas à la transformation par l’OTAN et l’UE qui les suit docilement de la plus ancienne organisation européenne en une autre plate-forme d’incantations sur la supériorité et le narcissisme occidentaux. Qu’ils aiment communiquer entre eux, sans la Russie.

La décision russe est probablement une action préventive pour éviter un vote au cours duquel Moscou pourrait subir une expulsion humiliante, car la plupart des membres s’opposent avec véhémence à l’attaque en cours de l’Ukraine.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.