La nouvelle fait le tour des réseaux sociaux ce mercredi. Un homme est décédé dans un accident après que sa voiture a heurté le portail

Une voiture a percuté le portail de l’ambassade en Roumanie, la Russie parle «d’attentat»

La nouvelle fait le tour des réseaux sociaux ce mercredi. Un homme est décédé dans un accident après que sa voiture a heurté le portail de l’ambassade de Russie à Bucarest, a annoncé la police de la capitale roumaine via un communiqué. Une vidéo enregistrée avant l’arrivée des pompiers montrait l’avant de la voiture en flammes alors qu’elle restait coincée dans le portail.

Au cours des dernières semaines, des ambassades russes dans plusieurs pays d’Europe ont été prises pour cible par des personnes qui manifestent contre l’offensive russe en Ukraine.

La police a déclaré qu’elle enquêtait et n’a pas divulgué l’identité du conducteur. Pour le moment, on ne peut pas dire si cet incident était accidentel ou délibéré.

Hier mardi, la Roumanie a déclaré qu’elle expulserait 10 diplomates russes qui n’agissent pas conformément aux règles internationales, rejoignant d’autres pays européens qui l’ont fait ces derniers jours.

L’ambassadeur russe a réagit à la nouvelle. Pour lui, l’attaque à la voiture-bélier contre l’ambassade russe à Bucarest peut être qualifiée d’attentat, estime l’ambassadeur russe en Roumanie Valeri Kouzmine.

« En fait, un attentat s’est produit tôt ce matin bien qu’il y ait beaucoup de circonstances qui rendent cet indicent plus difficile à comprendre« , a-t-il déclaré ce mercredi à la chaîne Rossiya 24.

Il a confié à la même chaine que l’ambassade a reçu ces derniers jours, plusieurs menaces.

« L’ambiance qui s’y crée progressivement est très tendue. L’ambassade a reçu à plusieurs reprises par courrier électronique des menaces de la « faire sauter« , de « se venger » etc », a-t-il indiqué.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.