Bill Gates a averti que nous n'aurions peut-être pas connu le pire de la pandémie de Covid et qu'une variante plus mortelle pourrait émerger

Bill Gates prévient que le pire de la pandémie de Covid pourrait être encore à venir

Bill Gates a averti que nous n’aurions peut-être pas connu le pire de la pandémie de Covid et qu’une variante plus mortelle pourrait émerger.

Le philanthrope milliardaire a déclaré qu’il ne voulait pas que tout sonne « catastrophique » mais qu’il existe un risque qu’une variante « encore plus transmissive et encore plus mortelle » émerge.

Il a également prédit que le risque de propagation d’une variante mortelle est « bien supérieur à cinq pour cent ».

Le fondateur de Microsoft a déclaré au Financial Times : « Nous risquons toujours que cette pandémie génère une variante qui serait encore plus transmissive et encore plus mortelle.

« Ce n’est pas probable, je ne veux pas être une voix pessimiste, mais c’est bien au-dessus d’un risque de 5% que cette pandémie, nous n’en avons même pas vu le pire. »

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.