La militante américaine Ruth Mcnough entame une grève de la faim chez Soltana Kheya pour exiger sa libération et la libération du Sahara

Ruth Mcnough a entamé une grève de la faim pour exiger sa libération

La militante américaine Ruth Mcnough entame une grève de la faim chez Soltana Kheya pour exiger sa libération et la libération du Sahara occidental.

Important rebondissement dans le combat homérique que mène la militante Soltana Kheya contre l’occupant marocain.
Détenue chez elle en compagnie de sa famille, dans la ville occupée de Boujdour, elle a, à maintes fois, été violée avec sa sœur, Waâra en présence de sa mère, malade et très âgée. Elle a été victime également de tortures et fait objet de nombreuses tentatives d’assassinat.

Elle vient de recevoir un renfort de taille en celui de la militante des droits humains Ruth Mcnough.

Cette courageuse militante, qui a brillamment réussi à tromper la vigilance des chiens de garde du Makhzen, se trouve à présent dans la demeure familiale de Soltana Kheya.

Elle vient d’y entamer une grève de la faim illimitée afin d’exiger la libération immédiate et sans conditions de Soltana Kheya ainsi que de sa famille.

Cette grève, qui promet d’avoir un grand écho à l’échelle internationale, est également observée dans le but de revendiquer les droits légaux et légitimes du peuple sahraoui, à commencer par celui afférent à la tenue d’un référendum d’autodétermination.

Ruth Mcnough se trouve présentement chez Soltana Kheya, détenue chez elle depuis le 19 novembre 2020, en compagnie d’un autre et célèbre américain, Dr Yan Bolta, l’un des anciens membres de sauvetage d’élite des forces spéciales US, devenu grand militant en faveur de la paix mondial, et fondateur d’une chaine planétaire engagée. Plus de détails suivront

La Patrie News

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.