L’association Bunker archéo 56 ouvrira quelques vestiges de la Seconde Guerre mondiale au public, sur le site de Mangolérian, dimanche. Les

Monterblanc: les vestiges de la Seconde Guerre ouverts au public

L’association Bunker archéo 56 ouvrira quelques vestiges de la Seconde Guerre mondiale au public, sur le site de Mangolérian, dimanche. Les trois sites ont fait l’objet d’un travail de forçats, pour être sortis de la végétation.

Le Regelbeau 668 a été construit en 1943, et permettait aux soldats de s’abriter lors des bombardements. Elle a recréé la tranchée en pierre sèche, et sécurisé la structure pour les visites. C’est un petit bunker construit dans les zones à forts risques de bombardement. Il est enterré en totalité avec un petit Tobrouk qui défend l’accès. Il était prévu pour accueillir neuf soldats, avec un mobilier pliant pour optimiser l’espace. À cette occasion, il sera aménagé avec divers matériels.

L’usine électrique, un bâtiment utilisé par l’armée allemande, servait à produire de l’électricité afin d’éclairer les pistes à l’aide d’un gros groupe électrique sur berceaux bétonnés.

Et enfin, le lavoir a été construit par l’occupant.

Sur le site, on trouve aussi des panneaux explicatifs sur la Libération de Vannes et la présence de quelques véhicules militaires anciens.

Dimanche 8 mai, de 10 h 30 à 12 h, et de 14 h à 18 h, à partir des halles de Mangolérian. Gratuit.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.