Un hacker a été arrêté après avoir volé les données d'une entreprise américaine transitant par un câble sous-marin en fibre optique.

Un câble sous-marin visé par une mystérieuse cyberattaque à Hawaï

Un hacker a été arrêté après avoir volé les données d’une entreprise américaine transitant par un câble sous-marin en fibre optique.

Des responsables du département américain de la cellule investigation du Département de la Sécurité intérieure (Homeland Security Investigations) ont annoncé avoir neutralisé une cyberattaque visant un câble sous-marin en fibre optique critique dans le Pacifique. L’offensive cherchait à cibler plus précisément l’infrastructure connectant Oahu, une île de l’archipel d’Hawaï, et dont dépendent l’accès à Internet et au réseau mobile.

Il n’y a pas eu de détérioration du câble en lui-même, mais une attaque logicielle visant à voler les données transportées. Mais cela n’aurait impacté qu’une seule entreprise. Le HSI a pu identifier très rapidement un groupe de pirates international à l’origine de l’incident. Des partenaires internationaux ont procédé à une interpellation à l’étranger qui aurait permis d’empêcher l’exploitation d’informations critiques. Des poursuites sont maintenant engagées.

Hawaï ne serait pas particulièrement vulnérable
On compte huit câbles sous-marins qui traversent Hawaï et sont connectés à des pays étrangers comme le Japon, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande. Il existe également sept stations d’atterrissage appartenant à différents opérateurs comme Hawaiian Telcom, AT&T et DRFortress. Les autorités locales ont relativisé l’incident, assurant qu’il y avait suffisamment de redondance pour éviter le risque d’une interruption massive des communications.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *