Un mythe tenace veut que les assiégés vident avec un plaisir pervers des baquets d'huile bouillante sur les pauvres assaillants qui tentent

Les mythes du Moyen-âge : l’huile bouillante

Un mythe tenace veut que les assiégés vident avec un plaisir pervers des baquets d’huile bouillante sur les pauvres assaillants qui tentent de s’emparer de leur château-fort.

C’est évidemment complètement faux.

L’huile servait à des tas de choses mais pas à snacker (oh l’horrible mot que l’on nous sert parfois en préambule du plat que l’on a commandé)… bref, l’huile servait à beaucoup de chose mais pas à saisir un soudard sur le vif.

En revanche, on pouvait jeter ou deverser moult objets ou matières – plus ou moins utiles, plus ou moins mortelles – sur ses ennemis : des pierres, des poutres, des traits de toutes sortes, des excréments de toutes sortes (ok, ça n´a jamais tué personne mais c’est si drôle)… mais pas de l’hui.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.