Débutée en 1618, Richelieu fait entrer le pays dans le conflit en déclarant officiellement la guerre à l’Espagne.

387 ans jour pour jour, 19 mai 1635 : La France entre dans la guerre de Trente Ans

Débutée en 1618, Richelieu fait entrer le pays dans le conflit en déclarant officiellement la guerre à l’Espagne.

La guerre de Trente Ans est une exportation à l’échelle continentale des guerres de religions entre catholiques et protestants.

En France, la question a été définitivement réglée par le traité d’Alès de 1629 négocié par Richelieu pour le compte de la couronne.

Au terme de ce traité, les protestants se voient retirer l’ensemble des spécificités politiques (droit de tenir des assemblées) et militaires (trente-huit places de sureté) qu’ils avaient obtenues en vertu de l’édit de Nantes de 1598.

En contrepartie, Richelieu leur garantit la liberté de culte sans conditions.

Le Principal Ministre de Louis XIII applique la maxime prononcée cent soixante ans plus tard par Clermont-Tonnerre vis-à-vis des Juifs : « tout leur accorder en tant qu’individus, tout leur refuser en tant que nation ».

C’est l’acte final des guerres de religion en France, que l’historiographie officielle fait débuter en 1562 (en réalité les premiers affrontements apparaissent dès les années 1530).

Alors que la question protestante est réglée en France, les guerres de religion s’exporte outre-Rhin.

Le casus belli avait opposé les protestants de Bohème à l’Empereur d’Allemagne en 1618.

Le conflit devient rapidement continental et oppose états catholiques à régimes protestants, chaque état appliquant la solidarité confessionnelle.

Dans la plus grande tradition des alliances de revers caractéristiques de la diplomatie française, Richelieu prend exemple sur François Ier qui s’était allié aux Ottomans contre les Habsbourg dès 1536.

Un siècle plus tard, la France de Richelieu poursuit cette tradition d’alliances de revers et prend tout le monde à contrepied en s’alliant aux princes protestants du continent.

Richelieu officialise l’entrée en guerre des Armes de France le 19 mai 1635.

Huit ans jour pour jour après son entrée en guerre, la France s’imposera face à l’Espagne au Rocroi, en 1643.

Cinq ans plus tard en 1648, sera conclue la paix de Westphalie mettant un terme définitif à la guerre de Trente Ans.

Les états allemands, principaux lieux du conflit, sortent saignés par la guerre, l’Espagne apparait comme la puissance déclinante.

Tous les éléments se mettent en place pour l’émergence du Grand Siècle français.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.