Des agents des services secrets américains renvoyés chez eux depuis la Corée du Sud après une bagarre ivre avec un chauffeur de taxi

Corée du Sud: des agents des services secrets américains renvoyés chez eux suite à une bagarre avec un chauffeur

Des agents des services secrets américains renvoyés chez eux depuis la Corée du Sud après une bagarre ivre avec un chauffeur de taxi

Des agents des services secrets américains ont été impliqués dans un « incident hors service » à Séoul, en Corée du Sud, et ont été renvoyés chez eux avant la visite du président Joe Biden vendredi, a déclaré un porte-parole de l’agence à Insider.

Anthony Guglielmi, chef des communications des services secrets, a déclaré dans un communiqué que l’incident impliquait deux agents et faisait l’objet d’une enquête en tant que violation potentielle des politiques de conduite.

Le service a donné peu de détails – mais les médias locaux à Séoul ont décrit l’incident comme une bagarre pour un tarif de taxi et ont déclaré qu’au moins un agent avait bu.

Le communiqué des services secrets a déclaré que l’agence était « au courant d’un incident hors service impliquant deux employés qui pourrait constituer des violations potentielles de la politique ».

« Les individus seront immédiatement renvoyés à leur poste de travail et placés en congé administratif. Il n’y a eu aucun impact sur le voyage à venir », a-t-il poursuivi.

« Nous avons des protocoles et des politiques très strictes pour tous les employés et nous nous tenons aux normes professionnelles les plus élevées. Étant donné qu’il s’agit d’une affaire de personnel administratif active, nous ne sommes pas en mesure de commenter davantage. »

La déclaration fait suite à des informations parues dans les médias sud-coréens selon lesquelles un membre de l’équipe de sécurité avancée de Biden avait agressé un citoyen coréen lors d’une dispute ivre au sujet d’un taxi devant un hôtel de Séoul.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.