Alors que l’affaire porte sur plus de 30 milliards (centimes de dinars) – Plus de 1.5 millions d’euros - de publicité publique (ANEP) perçues

Madjer condamné à 6 mois de prison pour 30 milliards détournés… Hadjer, 2 ans de prison pour une vidéo Tik Tok !

Alors que l’affaire porte sur plus de 30 milliards (centimes de dinars) – Plus de 1.5 millions d’euros – de publicité publique (ANEP) perçues indûment, par les deux quotidiens appartenant à l’ancienne star du football algérien et ex-sélectionneur national Rabah Madjer, le verdict est tombé ce jeudi 9 juin. Ainsi, selon ce que rapporte la presse, Rabah Madjer a été condamné ce jeudi 9 juin par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) à six mois de prison ferme pour « fausses déclarations ».

Selon Ennahar TV, l’ancienne gloire du football algérien, converti dans les affaires et proche du pouvoir de Bouteflika, a également écopé d’une amende de 100 000 DA .

Rabah Madjer a, également été condamnés à payer 500 000 DA pour la partie civile, en l’occurrence l’Anep, selon la même source.

Par ailleurs, il a été reconnu non coupable concernant les chefs d’inculpation d’escroquerie, faux et usage de faux et usurpation d’identité, selon la même source.

Le procès de l’ex-international algérien des années 1980 et capitaine de l’équipe d’Algérie, s’est ouvert le 2 juin. Le représentant du parquet avait requis une peine de 18 mois de prison ferme.

Hadjer, 20 ans, condamnée à 2 ans de prison pour une vidéo Tik Tok…

Le verdict de Rabah Madjer est largement commenté sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes n’ont pas manqué de faire le parallèle avec celui prononcé, il y’a quelques jours, contre l’étudiante d’à peine 20 ans, Hadjer Hammichi. Elle a écopé de 2 ans de prison pour une vidéo Tik Tok dans laquelle elle y dénonçait la mauvaise gestion de la pandémie du covid-19 durant l’été 2021. Des centaines de personnes avaient perdu la vie juste par l’indisponibilité d’oxygène médicale.

Source Ma Revue De Presse DZ

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.