Depuis 1960, le site de Djebel Irhoud a livré des ossements fossiles d'Homo sapiens, dont la datation est restée longtemps imprécise en

Les premiers habitants du Maroc: Les Hommes de Djebel Irhoud

Depuis 1960, le site de Djebel Irhoud a livré des ossements fossiles d’Homo sapiens, dont la datation est restée longtemps imprécise en raison de la destruction de la stratigraphie par l’activité minière, et du manque de méthodes de datation fiables dans ce contexte jusqu’à une époque récente.

En 2017, grâce à la découverte de nouveaux fossiles, l’équipe des paléoanthropologues français Jean-Jacques Hublin et marocain Abdelouahed Ben-Ncer a publié une nouvelle datation d’environ 300 000 ans avant le présent, qui repousse de plus de 100 000 ans l’ancienneté précédemment attribuée à l’espèce Homo sapiens.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.