Le bilan du tremblement de terre qui a frappé l'est de l'Afghanistan mercredi matin dépasse les 1.000 morts, tandis que plus de 1.500 personnes

Le bilan du séisme en Afghanistan dépasse les 1.000 morts (responsable)

Le bilan du tremblement de terre qui a frappé l’est de l’Afghanistan mercredi matin dépasse les 1.000 morts, tandis que plus de 1.500 personnes ont été blessées, a annoncé un responsable provincial selon qui le nombre de victimes pourrait encore augmenter.

« Plus de 1.000 personnes ont été tuées et 1.500 autres blessées à la suite du tremblement de terre et du glissement de terrain qui a suivi dans les districts de Gayan et de Barmal » dans la province de Paktika, a déclaré à Xinhua Mohammad Amin Haddifa, président de la direction provinciale de l’information et de la culture.

Dans la province voisine de Khost, au moins 25 personnes ont été tuées et 100 autres blessées après que plus de 600 maisons, mosquées et magasins ont été détruits par le séisme, selon des responsables de cette province.

Quelques heures après le séisme, le Premier ministre par intérim, le mollah Mohammad Hassan Akhund, a présidé une réunion d’urgence du gouvernement mercredi matin, ont tweeté ses services.

Il a ordonné le déblocage d’une subvention d’un milliard d’afghanis (plus de 11,2 millions de dollars) pour venir en aide aux victimes.

Le séisme, d’une magnitude de 5,9, a été localisé à 44 km au sud-ouest de Khost.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.