Un avocat des droits civiques, Malcom Omirhobo, vêtu de son costume traditionnel, a assisté jeudi à la procédure devant la Cour

Nigéria : un avocat déguisé en traditionaliste a assisté une audience devant la Cour suprême

Un avocat des droits civiques, Malcom Omirhobo, vêtu de son costume traditionnel, a assisté jeudi à la procédure devant la Cour suprême d’Abuja.

L’avocat, qui était également pieds nus, a déclaré qu’une décision de la Cour suprême signifiait que les Nigérians étaient libres de s’habiller avec leurs tenues religieuses.

S’adressant aux journalistes, il a déclaré : « Par le jugement de la Cour suprême, nous avons reçu l’autorisation de nous habiller avec nos tenues religieuses. Ce serait une violation flagrante de mon droit fondamental à la liberté de pensée, de conscience et de religion si quiconque m’en empêchait.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.