Le Secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (ONU) António Guterres a exprimé l'appui des Nations Unies aux efforts visant la

Guterres prévoit l’appui de l’ONU aux efforts visant à la restauration de l’ordre constitutionnel au Burkina Faso

Le Secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (ONU) António Guterres a exprimé l’appui des Nations Unies aux efforts visant la restauration de l’ordre constitutionnel et au renforcement de la gouvernance démocratique au Burkina Faso.

Guterres s’exprimait à l’occasion d’un entretien téléphonie, jeudi, avec le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, Président de la Transition au Burkina Faso, a annoncé l’ONU dans un communiqué.

Le Secrétaire général a salué l’accord trouvé avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la transition et réaffirmé l’appui des Nations Unies au Burkina Faso dans la réponse aux défis humanitaires et sécuritaires.

Depuis le 24 janvier dernier, des militaires burkinabè ont renversé le président Roch Marc Christian Kaboré, considérant « inefficace » sa gestion de la lutte contre le terrorisme.

Le Burkina Faso a présenté le 03 juillet dernier lors d’un sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO, une transition de 24 mois.

Cette proposition a été jugée acceptable par la CEDEAO qui a levé les sanctions économiques et financières, tout en maintenant l’exclusion du Burkina Faso de ses instances.

Les nouvelles autorités burkinabè ont également activé ces derniers jours le processus de réconciliation, dans un contexte marqué par la montée des attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes et plus de 1,9 million de déplacés confrontés à une crise humanitaire.

Vendredi, une rencontre de haut niveau se tiendra entre l’actuel président Damiba et les cinq anciens chefs d’Etat burkinabè dont Blaise Compaoré et Roch Marc Christian Kaboré.

Agora24 Actu

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.