Accusée d’atteinte à la santé publique, une sans-abri de 55 ans a été arrêté par les éléments de la police. Notons que cette dernière, a été prise en

Algérie : une sans-abri empoisonne un fût d’eau où buvaient les passants

Accusée d’atteinte à la santé publique, une sans-abri de 55 ans a été arrêté par les éléments de la police. Notons que cette dernière, a été prise en flagrant délit en “empoisonnant un fût d’eau déposé au profit des passants dans la rue. Elle y mettait des produits toxiques pouvant entraîner la mort” renseigne le quotidien Ennahar.


Depuis quelque moment plusieurs témoignages révèlent qu’une femme aurait mis des substances toxiques dans un baril d’eau qui était destiné aux passants souhaitant se désaltérer, dans la région d’El Mizan, au centre de la susdite ville. Apres plusieurs enquêtes les forces de police ont trouvé en possession de la mise en cause un paquet de Mort-aux-rats. A noter que l’accusée détenait une bouteille d’eau minérale à laquelle était mélangé le poison. Reconnaissant les faits, cette sans-abri révèle avoir empoisonné le fût pour se venger d’un réfugié subsaharien. A en croire la femme en question “le mendiant subsaharien lui faisait concurrence, prenait les aumônes à sa place et l’aurait même agressée”

Raison pour la quelle elle décidé de tuer le mendiant en empoisonnant le fût d’eau. Cela puisqu’elle savait qu’il le fréquentait régulièrement. A noter que cette dernière a été traduire devant le parquet de la République près le tribunal de Saïda. Une ordonnance avec prescription de de dépôt à l’institution de rééducation de Saïda.

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.