Algérie: un joueur algérien refuse de faire le voyage en Israël

L’international algérien Ahmed Touba n’ira finalement pas en Israël. Le joueur du club turc Basaksehir refuse de faire le déplacement aux territoires occupés pour affronter le Maccabi Netanya. Le match retour comptant pour les barrages qualificatifs à l’UECL, se jouera ce jeudi 28 juillet.

Il faut dire que le jeune international algérien a été confronté à un énorme dilemme. Son nouveau club se déplacera en Israël ce jeudi afin d’affronter l’un des clubs hébreux. Lors du match aller joué en Turquie, Ahmed Touba a chauffé le bon des remplaçants durant les 90 minutes de la rencontre.

Le jeune défenseur algérien a décidé tout simplement, de faire l’impasse sur le match retour. Le joueur refuse de se rendre dans les territoires palestiniens occupés. Cependant, Touba ne pourra pas annoncer sa décision en raison d’éventuelles sanctions de l’UEFA. L’entraineur de Basaksehir devra faire en sorte de ne pas convoqué le défenseur algérien.

Cette décision forte va certainement faire plaisir aux supporters algériens. Il est à noter que le premier match, joué en Turquie, s’est conclu par une égalité entre les deux équipes (1-1). Les coéquipiers de Touba devront donc, faire mieux pour se qualifier au prochain tour.

L’élimination de Basaksehir sera un coup dur pour l’international algérien qui souhaite faire un bon parcours dans cette compétition européenne.

Il faut dire que cette décision n’est pas une première pour les sportifs algériens. Il s’agit plutôt d’une tradition algérienne entretenue dans toutes les compétions sportives. En décembre dernier, trois anciens joueurs algériens se sont retirés d’un match de football amical pour protester contre la présence de l’entraîneur israélien de l’équipe adverse, Avram Grant.

Le match amical devait opposer les « Arab Legends » et « World Legends », avant la finale de la Coupe arabe. Rabah Madjer, Rafik Saïfi et Rafik Halliche ont ainsi décidé qu’ils n’entreraient pas sur le terrain en raison de la présence de Grant dans l’équipe des « World Legends ».

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.