Le président français inquiet de la démarche actuelle de l’organisation des jeux olympiques de Paris, a convoqué ce lundi 25 juillet

JO Paris 2024 : Les difficultés de la France dans l’organisation

Le président français inquiet de la démarche actuelle de l’organisation des jeux olympiques de Paris, a convoqué ce lundi 25 juillet, les principaux ministres pour fédérer les forces en vue de garantir le succès des JO 2024 de Paris.

La ville de Paris va accueillir les Jeux olympiques 2024, du 26 juillet au 11 août 2024, avec 32 disciplines, 329 épreuves, 10 500 athlètes, près de 10 millions de spectateurs et près de 4 milliards de téléspectateurs.

Mais presque deux ans avant la tenue de ces JO, la France montre déjà des lacunes dans l’organisation des Jeux olympiques 2024. Ces faiblisses se sont dévoilées au cours de la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid au Stade de France en mai. Le match a été témoin de scènes chaotiques d’affrontements entre les policiers et les spectateurs. Les affrontements qui ont soulevé des questions sur la sécurité française et la gestion des foules lors d’événements sportifs à grande échelle. Un rapport du gouvernement français le mois dernier a mis en évidence de multiples défaillances dans la gestion de la foule du match, des communications inadéquates entre les opérateurs de transport public et la police et un manque d’itinéraires appropriés vers le terrain.

La tragédie du match Liverpool-Real Madrid était tellement grave qu’elle aboutit au licenciement du chef de la police parisienne.

La sécurité n’est pas la seule préoccupation des organisateurs. Les retombées de la guerre de la Russie en Ukraine ont provoqué des pénuries de matériaux de construction essentiels pour le village olympique, tandis que l’inflation galopante menace de faire dérailler le budget de l’événement de 8 milliards d’euros, soit déjà près de 2 milliards d’euros de plus que l’ estimation de la candidature de 2015 de 6,2 milliards d’euros.

A noter que les Jeux olympiques de Londres, en 2012, ont coûté 15 milliards de dollars. Ceux de Rio en 2016 13,2 milliards. Quant à ceux de Tokyo 2020 (organisés en 2021 à cause du Coronavirus), leur coût officiel est estimé à 13 milliards de dollars.

En matière de transports publics aussi, on craint que la pénurie de main-d’œuvre signifie que les Jeux olympiques de Paris auront du mal à embaucher suffisamment de personnel – dont 22 000 agents de sécurité et 1 500 chauffeurs de bus. En général, les moyens du transport commun sont de fait sous tension depuis plusieurs années à cause des grèves qui sont devenues plus nombreuses sous la présidence Macron.

En outre les services du transport dans la capitale française ne sont pas adaptés pour les athlètes handicaps. Les Jeux paralympiques attirent l’attention sur le manque d’accès à de nombreux transports français et à de nombreux bâtiments, bien que les organisateurs affirment que de nombreux progrès ont été réalisés.

L’opinion publique aussi est très méfiante à l’égard de cette édition parisienne des JO. En février 2017, « seulement » 63% des Français soutenaient la candidature de Paris (ils étaient 78% à Los Angeles). Plus inquiétant encore, 23% des Français interrogés se disent contre les JO. Ce scepticisme s’enracine dans la crainte des citoyens face aux difficultés financiers de ces jeux dont les coûts vont certainement passer la barre de 10 milliards d’euros contrairement aux estimations trop optimistes du gouvernement français. Les Français s’inquiètent sur la perspective où le gouvernement français leur impose une nouvelle taxe sur les Jeux olympiques.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.