Quinze soldats maliens et trois civils d'une entreprise de construction de route ont été tués ainsi que 48 "terroristes" neutralisés, dans des

Mali: 15 soldats tués et 48 « terroristes » neutralisés dans plusieurs attaques

Quinze soldats maliens et trois civils d’une entreprise de construction de route ont été tués ainsi que 48 « terroristes » neutralisés, dans des attaques armées contre les positions des Forces Armées Maliennes (FAMa) à Sévaré dans la région de Mopti, Sokolo région de Ségou dans le centre et Kalumba dans la région de Nara près de la frontière avec la Mauritanie. L’information a été communiquée mercredi soir par l’Etat-major général des armées dans un communiqué.

« L’Etat-major Général des informe l’opinion que les Forces Armées Maliennes ont repoussé des attaques terroristes visant des positions à Sévaré, Sokolo et Kalumba, tôt ce mercredi 27 juillet 2022. La riposte menée avec énergie et professionnalisme a permie de mettre en déroute les assaillants et de les poursuivre dans leur fuite » a indiqué la même source.

Le colonel Souleymane Dembelé, directeur de l’information et des relations publiques des armées a fait savoir qu’« à Mopti, aux environs de 1h00, des tentatives d’infriltration ont visé l’un des check-points du Camp Hamadoun Bocary Barry dit Balobo ainsi que des installations de l’Armée de l’Air » précisant que « par leur sang froid et leurs actions coordonnées et proportionnées, les Forces de Défense et de Sécurité ont rapidement maîtrisé tous les mouvements suspects ».

Par ailleurs, « aux environs de 2h00, les FAMa du poste de contrôle de Barigodaga, commune urbaine de Mopti, ont repoussé des mouvements suspects en direction de Tongorogo, commune rurale de Sokoura, cercle de Mopti en adoptant une posture dissuasive et en effectuant des tirs d’arrêt ».

« A Sokolo, les capacités d’anticipation des FAMa, la précision du renseignement et la vigilance des hommes ont permis d’orchestrer une réplique coordonnée contre les assaillants mis en débandade et de mener la contre-attaque », indique le communiqué.

Les FAMa par la voix du colonel Dembelé ont, affirmé que « le bilan provisoire de ces attaques fait état de 6 soldats tués, 25 autres blessés dont 5 cas graves, déjà évacués sur un centre de prise en charge, 48  »terroristes » neutralisés, 3 pick-up détruits et des matériels de guerre récupérés ».

En outre, Dembélé précise qu’« à Kalumba, dans le cercle de Mourdiah, région de Nara, une attaque terroriste a été également contenue et vigoureusement repoussée tôt ce matin » ajoutant que « le bilan côté ami est de 12 morts dont 3 civils d’une entreprise de construction de route ».

Depuis 2012, le Mali est confronté à une crise sécuritaire alimentée de revendications séparatistes et d’attaques terroristes, notamment dans le nord et le centre du pays.

Agora24 Actu

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.