Mali: libération des 49 militaires ivoiriens : Voici les exigences de Bamako

Le 28 juillet passé, une négociation secrête a eu lieu à Lomé entre la Côte d’Ivoire et le Mali concernant l’affaire des 49 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako. Selon les informations les négociations n’ont rien donné suite une exigence jugée par la Côte d’Ivoire trop exagérée de la part du Mali.


Le premier round des négociations, tenu le 28 juillet 2022 à Lomé, n’a pas permis de décanter la situation. Selon l’ex ambassadeur de France au Mali , Nicolas Normand, les négociations qui se sont déroulées en huit clos, auraient échoué car la partie malienne demandais à l’Etat de Côte d’Ivoire des excuses publiques.

Toute chose rejetée par la côte d’Ivoire afin d’obtenir la libération de ses soldats en détention, depuis 20 jours au Mali. Selon la même source, en réaction, les autorités ivoiriennes auraient menacé le Mali de couper l’électricité et de se donner les moyens d’appliquer sur le Mali d’autres mesures.

Affaire à suivre….

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.