Le gouvernement togolais s'est lancé depuis un temps dans la promotion de la femme à travers une longue chaîne d'initiatives qui poussent les

Togo/la CTCT aux côtés de la gente féminine de Sokodé

Le gouvernement togolais s’est lancé depuis un temps dans la promotion de la femme à travers une longue chaîne d’initiatives qui poussent les filles, jeunes femmes et villes à émettre des initiatives allant dans ce sens.

Dans cet ordre d’idées un certain nombre de filles à Sokodé constitué en groupe communément appelé <> a émis l’idée de se retrouver aux lendemains de la fête du mouton (Tabaski) pour exprimer la joie qu’elle éprouvent mais compte tenu de manque de moyens, l’idée est remise dans le tiroir.

Ayant appris cela, la responsable du Centre Thérapeutique et Cosmétique Tshakirose (CTCT) a souhaité leur venir en aide.

Cette aide s’est concrétisée à travers une soirée récréative du Lundi 1er Août 2022 dans le quartier Kpangalam Nima.

Plusieurs centaines de personnes étaient présentes pour assister à l’événement au cours de laquelle au moins huit groupes de filles venus des coins de la ville de Sokodé avaient valorisé la culture tem au sons des rythmes du terroir.

A cette occasion, la CTCT spécialisée dans les soins et traitements thérapeutique, réflexiologie générale et plantaire, le massage, les produits de beauté naturels, gommage et soins corporels a profité sensibiliser les jeunes sur le stress, la dépression, les conséquences de la dépigmentation pour ne citer que ceci.

La responsable du centre a réitéré son engagement de soutenir la jeunesse et l’amener à combattre les vicissitudes de la vie.

<< Je projette faire un lavage du cerveau à ces jeunes qui pensent ne plus avoir d’espoir. Je pense que c’est de la dépression et ils doivent être soigner afin de prendre leur destin en mains >> a promis la responsable du centre BOUKARI Rachida.

Cette soirée est une satisfaction pour les participants pour cause selon certains, elle ne s’est pas limitée qu’aux danses.

<< Nous ne nous attendions pas à celà. C’est vrai que j’ai déjà participé aux soirées mais honnêtement celle-ci fait partie des meilleures. Avec ces conseils je pense que je dois me rendre dans ce centre pour mieux comprendre >> nous dit Mme Yasmine.

A titre d’information, ce centre qui promet dans les jours à venir des journées portes ouvertes apporte également des conseils en alimentation et le bien-être.

Le Sage.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.