La datte est fruit qui est partout dans la capitale togolaise, mais plusieurs personnes ne connaissent pas sa valeur dans la vie de

la datte, voici pouquoi les femmes enceintes doivent consommer

La datte est fruit qui est partout dans la capitale togolaise, mais plusieurs personnes ne connaissent pas sa valeur dans la vie de l’homme. La datte est un fruit que les femmes enceintes doivent consommer pour éviter des complications lors de l’accouchement. Femme, pour éviter les césariennes, il faut mange ce fruit très riche.

En matière d’accouchement, tout ce dont vous avez besoin est un travail facile et en bonne santé. Ce fruit est un merveille pour la femme enceinte. Dit-le a toutes vous Maman enceinte qui ne sont pas sur les réseaux sociaux.

Les dattes ont des propriétés laxatives, qui stimulent les contractions dans l’utérus et raccourcissent le travail.

Les dattes sont une source riche en fibres, elles maintiennent le système digestif en bonne santé et traitent la constipation liée à la grossesse.

Les dattes fournissent une quantité suffisante de protéines nécessaires à la construction des acides aminés, essentiels à la croissance de l’organisme. Les dattes sont une bonne source de folate. Le folate prévient les anomalies congénitales liées au cerveau et à la moelle épinière.

Si la mère consomme des dattes, elles répondent aux besoins en vitamine K
lorsque le bébé est allaité. La vitamine K aide à la coagulation et au développement des os du bébé. Les dattes fournir la teneur en fer nécessaire pendant la grossesse pour lutter contre l’anémie.

Ces noix sucrées inconnues de beaucoup, sont très riches en minéraux essentiels et en vitamines nécessaires à la reproduction. Ces noix vous empêche de donner naissance à des bébés morts, empêche également les naissances prématurées et les fausses couches.

Manger beaucoup de ces noix quotidiennement pour éviter une opération par césarienne.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.