Le système de défense aérienne russe bukm3 est capable de cibler les missiles américains HIMARS utilisés en ukraine , malgré son agilité et sa petite taille.

Buk-M3 russe, le tueur des missiles HIMARS

Le système de défense aérienne russe bukm3 est capable de cibler les missiles américains HIMARS utilisés en ukraine , malgré son agilité et sa petite taille.

La première cargaison de systèmes de missiles américains HIMARS (High Mobility Artillery System) a été livrée en juin aux forces ukrainiennes, qui ont subi de lourdes pertes face à l’armée russe dans la région du Donbass.

Dans la foulée, les médias occidentaux, s’appuyant sur une vaste campagne de propagande, ont tenté de faire passer ces lance-roquettes pour un facteur crucial dans le basculement de l’équilibre de force sur le champ de bataille mais, la réalité est tout autre.

Le ministère russe de la Défense a annoncé le 24 juillet que les systèmes anti-missiles Buk-M3 avaient intercepté et détruit plus de 100 missiles HIMARS de fabrication américaine dans la région de Dnipropetrovsk en Ukraine.

Par la suite, divers rapports ont été publiés sur la destruction des armes envoyées par l’Occident en Ukraine, parmi lesquelles figurent les missiles HIMARS. Connus pour être furtifs et difficile à intercepter dans le ciel, notamment en raison de leur petite taille, de leur grande vitesse et de leur vol à basse altitude, les missiles HIMARS n’ont toutefois pas réussi à échapper aux systèmes Buk-M3, capables de cibler ces roquettes à une distance de 22 kilomètres et en 10 secondes, a fait noter un officier de l’unité anti-aérienne russe.

Selon l’entreprise d’armement russe Almaz-Antey, le système de missile de défense aérienne Buk-M3 est un Buk-M2 amélioré et est capable de détruire tout type de cible aérienne avec une portée de 2,5 à 70 km et une vitesse de 3 000 m/s et à une altitude de 15 m à 35 km.

Les analystes militaires occidentaux estiment que les 16 systèmes que l’Amérique a fournis à l’Ukraine ne suffisent pas à apporter un changement tangible sur le champ de bataille.

Selon les médias occidentaux, le système d’artillerie à haute mobilité HIMARS permet aux forces ukrainiennes de cibler les positions ennemies avec une vitesse et une précision élevées.

Les missiles de HIMARS sont montés sur des camions à mobilité et maniabilité élevées, guidés par un système de positionnement global (GPS) et capables de viser une cible à une distance de 80 km.

En revanche le système de missiles avancé Buk-M3 de fabrication russe est équipé de missiles d’une vitesse de 10 800 km/h et peut intercepter et détruire une large gamme d’objets volants comme des chasseurs, des missiles et des roquettes.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.