Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a fait l'éloge de Ginani Infantino, le président de la Fédération

Motsepe : président de la CAF ou serviteur d’Infantino ?

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a fait l’éloge de Ginani Infantino, le président de la Fédération internationale de football (FIFA), en marge de la 44e Assemblée générale de la CAF.

« Gianni Infantino est un frère africain basé en Europe » a-t-il lancé avant de poursuivre « Les 54 présidents des Fédérations nationales Afrique voteront pour lui lors des élections présidentielles de la FIFA de l’année prochaine à Kigali ».

Une belle manière du patron de l’instance faÏtière du football africain pour remercier celui qui a été derrière la décision de son intronisation à la tête de la Confédération africaine de football (CAF).

Pour rappel, le dirigeant sud-africain a été président de la CAF grâce au concours de Gianni Infantino, qui a convaincu les autres postulants pour ce poste de président de retirer leurs candidatures.

Il est malheureux de constater que la Confédération africaine de football (CAF) a perdu beaucoup de son indépendance depuis le départ du camerounais Issa Hayatou, lui qui a énergétiquement refusé toute tentative de la FIFA pour avoir une mainmise sur le football africain.

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.