Abdulla bin Mohammed bin Saud Al-Thani, ambassadeur du Qatar en Allemagne est très inquiétant sur l'organisation de la coupe

Qatar 2022 : Des manquements constatés dans les préparatifs


Abdulla bin Mohammed bin Saud Al-Thani, ambassadeur du Qatar en Allemagne est très inquiétant sur l’organisation de la coupe du monde Qatar 2022. Selon lui, les choses ne sont pas encore parfaites pour la prestigieuse compétition de la FIFA qui va débuter à partir de Novembre prochain. Le diplomate qatarien s’est exprimé lors du Congrès des droits de l’homme sur le campus de la DFB qui a eu lieu en Allemagne, a indiqué le média allemand Kicker.

L’ambassadeur a donc dévoilé les manquement or la compétition va débuter le 20 novembre prochain par un match entre le Qatar, pays hôte, et l’Équateur. Le stade Lusail, qui va accueillir la finale le 18 décembre, a connu quelques problèmes lors du match amical entre Al Hilal et Zamalek.

Selon le média français, RMCSport, les supporters ont été laissés dans la chaleur et l’humidité avec une température de 34 degrés Celsius durant toute la rencontre. Le système d’air conditionné n’a pas fonctionné correctement dans les différents compartiments du stade.

Aussi l’approvisionnement en eau dans le stade était terminé à la mi-temps. La station de métro, située à 400 mètres du stade, avait une file d’attente de 2,5 kilomètres. Malgré tous ces problèmes liés à ce stade signalé, l’ambassadeur M. Al-Thani a demandé de rester patient avec le pouvoir organisateur de son pays, tout en faisant des comparaisons avec l’hôte de la Coupe du monde 2018 en Russie.

« Si nous revenons quatre ans en arrière, la Coupe du monde se déroulait dans un pays, la Crimée venait d’être envahie. Il y avait des gens en prison, des gens opprimés, et il n’y avait aucune attention de la part de l’Allemagne, ou de tout autre pays d’Europe », a-t-il déclaré.

Pour en ajouté, le syndicat international des travailleurs du bâtiment et du bois a lancé un appel à la FIFA concernant les ouvriers décédés sur les chantiers des stades. Selon les information, la FIFA souhaite réunir un fonds de 440 millions de dollars afin d’indemniser les familles des travailleurs décédés lors de la construction des stades au Qatar.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.