Ce samedi 24 septembre 2022 en terre française, au stade Robert Diochon de Rouen les Eperviers du Togo ont joués un match amical international

Journée FIFA: La Côte d’Ivoire bat le Togo(2-1)

Ce samedi 24 septembre 2022 en terre française, au stade Robert Diochon de Rouen les Eperviers du Togo ont joués un match amical international face aux Eléphants de la Côte d’Ivoire. Les éperviers ont démontrés quelque chose à la première période, mais inexistante en deuxième au second round.


Le premier match des éperviers dans le cadre de la journée FIFA du mois de septembre n’est pas bénéfique. Ils se sont battus par leurs homlogues de la Côte d’Ivoire sur un score de 2-1. À la première période, le Togo s’est présenté face à la Côte d’Ivoire dans un système de 5-4-1. Un système qui a permi au Togo d’empêcher l’advresaire de marquer. Avec ce système, ils ont bien quadrillé le terrain. Sur le plan défensif, les Eperviers ont mis en difficulté les Eléphants. Les hommes de Jean-Louis Gasset ont eu leurs meilleures occasions suite aux pertes de balles de la sélection togolaise dans l’entre jeu ou sur les côtés. Quant au, Togo, il a failli ouvrir le score à la 14è minute par Fodoh Laba. 0 but partout à la pause.


De retour des citrons, les choses deviennent difficiles pour le Togo. Les Eperviers sont devenus des espères dans la perte de balles au milieu du terrain. À la 60è minute, sur une perte de balle dans l’entre jeu, Seko Fofana récupère la balle, drible le joueur qui est devant lui par un passement de jambes plus une frappe, ouvre le score par. À la 68è, les éléphants double la mise par Késsié sur pénalty. À la 85è minute, Karim Dermane réduit le score. Le résultat final est de 2-1 en faveur de la Côte d’Ivoire.

Notons que, les éperviers du Togo vont rejoindre Casablanca au Maroc où ils vont jouer leur deuxième match amical face à la Guinée Equatoriale dans le cadre de la journée FIFA.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *