Le sélectionneur national de football était agacé quand un journaliste a évoqué la question de son salaire et ça se voyait bien, puisque Djamel

Djamel Belmadi, le salaire et la preuve par neuf

Le sélectionneur national de football était agacé quand un journaliste a évoqué la question de son salaire et ça se voyait bien, puisque Djamel Belmadi ne donnait pas vraiment l’impression de vouloir dissimuler quoi que ce soit. Sans doute parce que la question était plutôt un… commentaire.

Sinon, il devait répondre à quoi ? L’ancien président de la Fédération algérienne de football (FAF) a révélé le montant de sa rétribution et il est tenu de commenter ça ? Le problème est qu’il est difficile de connaître la raison majeure de son irritation et des maladresses de communication qui en ont suivi, naturellement. Il n’a pas aimé que le montant de sa rémunération soit connu dans l’absolu et qu’il soit l’objet d’une interpellation publique après avoir été un sujet de débat d’un plateau de télévision ?

Il semblerait que ce ne soit ni l’un ni l’autre ! Parce qu’il serait quand même étonnant qu’un ancien footballeur professionnel soit si frileux sur la question, lui qui a joué au plus haut niveau et entraîné là où l’argent n’est jamais un problème. Oui, Belmadi a joué en Angleterre, pays de foot par excellence, là où l’argent est au centre de tout ce qui est entrepris en la matière. Il a opéré une mise à jour de son logiciel de réflexion sur la question, alors ? Etonnant.

Et s’il n’a pas intégré le «système», il doit certainement savoir ses mécanismes de fonctionnement, plus encore ses modes opératoires. Il a pourtant manqué de lucidité dans une situation qu’il aurait pu aisément tourner à son avantage parce qu’il ne manque pas d’arguments pour ça. Comme dans beaucoup de situations du genre, on peut donc comprendre sa réaction sans la partager. Pour tout comprendre, il faudra certainement dépasser le cadre de la conférence de presse, après avoir revu tout ce qui a été dit ces derniers jours sur l’EN, certains de ses joueurs et son… sélectionneur. Il n’y a pas que le… vrai salaire de Belmadi, celui révélé par l’ancien président de la FAF et que personne n’a démenti. On y trouve même des comparaisons grossières, honteuses et… mensongères avec les plus gros salaires perçus par les plus grands entraîneurs.

En poussant à peine, il se peut même que la question posée en conférence de presse ne soit rien, comparée à ce qui se trame. Au fait, la CAN est toute proche et 2026 pas si loin. Avec… neuf sélections africaines !

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *