L’ancien sélectionneur de l’Algérie, Jean-Michel Cavalli, a fait de nouvelles révélations sur ses tentatives de convaincre le duo

Refus de Benzema de jouer pour l’Algérie : nouvelles révélations

L’ancien sélectionneur de l’Algérie, Jean-Michel Cavalli, a fait de nouvelles révélations sur ses tentatives de convaincre le duo Benzema-Nasri de rejoindre les Fennecs en 2006. S’exprimant au micro de la chaîne égyptienne El Hayat, l’actuel coach du Niger reconnait que les chances de voir Karim Benzema enfiler le maillot vert étaient faibles. Contrairement au cas de Samir Nasri qui était sur le point d’être convaincu.

Voir Karim Benzema et Samir Nasri avec l’équipe nationale d’Algérie était le rêve de tous les Algériens et celui de Jean-Michel Cavalli aussi. L’entraineur corse indique que « si je les avais eus (Benzema et Nasri), j’aurais sûrement fait la Coupe du monde avec eux ».

L’ancien sélectionneur de l’Algérie reconnait que « ça a été un combat pour moi. Deux joueurs qui jouissent d’un énorme talent. D’ailleurs, je leur avais prédit un avenir radieux dès le début de leur carrière », dira Cavalli.

Pour Benzema, « c’était compliqué »

Revenant sur ses tentatives de convaincre les deux jeunes talents du football français, de jouer pour le pays de leurs parents, Jean-Michel Cavalli fait de nouvelles révélations. « J’étais sur le point de convaincre Nasri. Après, je ne sais pas comment il a opté pour la France. Je le comprends car son choix a été fait pour des raisons purement sportives. Quant à Benzema, c’était difficile de le convaincre dès le début », explique l’ancien entraîneur du MCO.

« Mais il (Benzema) a beaucoup hésité avant de faire son choix… je sais qu’ils étaient confronté à un grand dilemme à l’époque dans la mesure où il y avait un grand décalage sur le plan sportif entre la France et l’Algérie », a-t-il indiqué. Pour Benzema, reconnait Cavalli , « j’ai tout de suite compris que ça allait être compliqué ».

Pour rappel, dans une ancienne déclaration, Jean-Michel Cavalli avait déclaré que « ce n’était pas possible de les convaincre car ils jouaient pour Lyon, Marseille et ces clubs voulaient que les garçons jouent pour la France ».

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *