Suite à la décision de la Cour Constitution, rendue le vendredi dernier, le Front Républicain par la voix de son coordonnateur, Héritier Doneng

Centrafrique: Le Front Républicain appelle le Président Touadéra à organiser le référendum constitutionnel

Suite à la décision de la Cour Constitution, rendue le vendredi dernier, le Front Républicain par la voix de son coordonnateur, Héritier Doneng vient de fustiger ladite décision et appelle le président de la République, Pr, Faustin Archange Touadéra à organiser dans un bref délai, le référendum constitutionnel.

Cette déclaration du coordonnateur du Front Républicain, a été faire ce jour, lundi 26 Septembre 2022 dans la salle de conférence du stade 20 mille places en présence des professionnels des médias et des jeunes leaders. Selon le coordonnateur du Front Républicain: « la Cour Constitutionnelle a sciemment ignoré les dispositions de l’article 156 de la Constitution du 30 mars 2016 qui stipulent ‘’ l’Assemblée Nationale exerce la totalité du pouvoir législatif qui est exercé par le parlement ayant aussi pour attribution à se prononcer sur la révision de la Constitution conformément aux dispositions de l’article 151 et 152 ».

« La Cour a décidé de prendre compte d’un recours prématuré contre une initiative en gestation, émanant d’une volonté populaire et traduite par des pétitions, marches de soutien au détriment d’un groupuscule d’individus », a précisé Héritier Doneng.

Il a signifié que la décision de la Cour Constitutionnelle du 23 Septembre 2022 est imbibée dans une coloration corrompue, mafieuse et déloyale justifiée de manière limpide par la séduction des leaders du BRDC dont Nicolas Tiangaye et autres. Héritier Doneng a ajouté : « la décision de la Cour Constitutionnelle est injuste, partiale, unilatérale et non crédible, malgré la bonne volonté de respecter scrupuleusement la loi fondamentale qui dispose que la décision de la Cour Constitutionnelle insusceptible de recours ».

Outre ces dérapages susmentionnés, le coordonnateur du Front Républicain fustige l’immiscions de la Cour Constitutionnelle dans les attributions du Conseil d’Etat en se prononçant sur le Décret portant mis en place d’un comité de rédaction, qui est un acte administratif, autrement dit un règlement, contrairement à ses attributions conformément à la Constitution et la procédure de saisine par les personnes physiques ou morales définie à l’article 98.

Eu égard à ce qui précède, le Front Républicain sollicite à l’exécutif en général et le président de la République auquel le Peuple par sa voix qui est celle de Dieu, a confié le plein pouvoir par les urnes, de prendre ses responsabilités à organiser dans un bref délai un référendum constitutionnel afin d’atténuer ces cris de détresse conformément aux dispositions de l’article 90 de la Constitution du 30 Mars 2016. Par ailleurs, il convient de signaler que le Front Républicain lance une pétition avec 60 jours d’activisme.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *