La France a indemnisé près de 3 000 harkis et leurs enfants dans le cadre de la loi du 23 février 2022. C’est ce qu’a indique la présidence

La France a versé 22 millions d’euros aux Harkis d’Algérie

La France a indemnisé près de 3 000 harkis et leurs enfants dans le cadre de la loi du 23 février 2022. C’est ce qu’a indique la présidence française dans un communiqué publié le 24 septembre dernier sur son site. La même source souligne qu’une importante cagnotte a été mobilisée à cette effet.

Au lendemain de la publication de la loi, 11 500 demandes ont été reçues en moins de deux mois. Aujourd’hui, plus de 22 000 demandes ont été enregistrées. Plus de 22 millions d’euros de réparations ont été versés à environ 3000 Harkis et enfants de Harkis. », peut-on lire en effet dans le dit communiqué.

« En outre, ajoute l »Elysée, voulue par le Président de la République, le doublement de l’allocation viagère et de l’allocation de reconnaissance est un geste sans commune mesure pour les anciens combattants et les veuves à l’égard desquels notre dette est grande. Ce sont plus de 27 millions d’euros supplémentaires qui ont été versés ».

« La République s’inscrit résolument dans une logique de reconnaissance »

La présidence française indique que la France restera toujours reconnaissante envers les harkis. « Si le destin des Harkis est un drame qui ne pourra jamais être effacé, 60 ans après, la République s’inscrit résolument dans une logique de reconnaissance et de transmission, respectueuse de tous, en regardant l’histoire en face, pour nourrir une mémoire nationale. La reconnaissance de toutes les mémoires de la Guerre d’Algérie, jusqu’ici fractionnées, voire antagonistes, nous permettra de faire Nation ensemble. », a t-elle écrit.

L’Elysée a par ailleurs rappelé que « le 23 septembre 2021, soixante ans après les événements de la guerre d’Algérie, le Président de la République reconnaissait le drame des Harkis et de leurs familles en leur demandant pardon au nom de la Nation ».

La France célèbre la journée du harki

Soulignant que « un dispositif inédit de reconnaissance et de réparation a été instauré. La commission indépendante placée auprès de la Première Ministre a été installée sans délai après la promulgation de la loi du 23 février 2022 ».

Ill y a lieu de souligner que la France a instauré une journée pour les harkis. Elle est célébrée chaque 25 septembre depuis 2021, année de son instauration par l’ancien président Jacques Chirac.

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *