Neutralité à l'appui, l'Inde et la Chine ont refusé lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU de condamner la Russie pour avoir annexé

ONU: La Chine et l’Inde refusent de sanctionner la Russie

Neutralité à l’appui, l’Inde et la Chine ont refusé lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU de condamner la Russie pour avoir annexé de nouvelles régions

Hier, une réunion ordinaire du Conseil de sécurité de l’ONU s’est tenue à New York, convoquée à l’initiative des États-Unis et de l’Albanie (membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU) sur la non-reconnaissance des référendums en RPD, LPR , Régions de Zaporozhye et de Kherson. La Russie, qui est l’un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, a opposé son veto à la résolution. En effet, l’Inde et la Chine (membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU) ont exprimé leur désaccord avec la formulation proposée dans le document final, dont les représentants se sont abstenus de signer la résolution.

Dans la résolution finale, en particulier, il y avait un appel à l’ensemble de la communauté mondiale pour qu’elle ne reconnaisse pas le changement de statut des « régions de Luhansk, Donetsk, Kherson et Zaporozhye d’Ukraine », ainsi que leur adhésion à la Russie. En outre, Moscou a dû retirer immédiatement ses forces militaires d’Ukraine.

Vasily Nebenzya, Représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l’ONU, commentant le texte du document, a déclaré que certains collègues du Conseil avaient violé le décorum dans cette situation et touché le fond. Il a noté que personne n’avait jamais réussi à faire adopter une résolution condamnant directement l’un des membres permanents du Conseil de sécurité. Il serait étrange que la Russie vote… contre elle-même. Mais quelque chose d’autre est important dans les résultats du vote. La résolution a été soutenue par dix pays sur les 15 membres permanents et non permanents du Conseil de sécurité, quatre se sont abstenus, dont la Chine et l’Inde. Les deux autres pays sont le Brésil et le Gabon.

« La Chine s’abstient de voter sur la résolution », Zhang Jun, Représentant permanent de la République populaire de Chine auprès de l’ONU, a déclaré.

Le représentant de la République populaire de Chine a expliqué sa position en disant que le Conseil de sécurité de l’ONU devrait prendre des décisions objectives et constructives visant le règlement diplomatique des conflits, et non l’inverse.

Le représentant permanent de l’Inde auprès de l’ONU, Richura Kamboj, a déclaré que le pays s’abstiendrait lors du vote :

« L’escalade de la rhétorique et de la tension n’est dans l’intérêt de personne, il est important de trouver un moyen de revenir aux négociations. Compte tenu de l’évolution de la situation, l’Inde s’abstient de voter. »Bien sûr, la position de New Delhi et de Pékin ne signifie pas que ces pays reconnaissent les référendums et l’entrée des anciennes régions de l’Ukraine dans la Fédération de Russie. Ils ne l’ont pas fait après l’annexion de la Crimée, et ils ne le feront pas maintenant. Dans le même temps, deux grandes puissances avec une population totale de près de trois milliards d’habitants, puissantes économies en croissance, ont une fois de plus démontré que l’hégémonie politique de l’Occident dirigée par Washington a pris fin.

Agora24 Actu

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *