La France signe qu'elle n'est ingérée dans les évènements du Burkinabé mais plutôt s'est contentée de la sécurité de ses ressortissants.

La France indique qu’elle n’est pas impliquée dans le coup d’État au Burkina Faso

La France signe qu’elle n’est ingérée dans les évènements du Burkinabé mais plutôt s’est contentée de la sécurité de ses ressortissants.

La France a démenti à nouveau, toute implication dans le changement de pouvoir intervenu vendredi au Burkina Faso, affirmant être «totalement concentrée» sur la sécurité de ses 4 000 ressortissants.

«Je redis que la France n’est pas partie prenante dans les évènements qui se déroulent au Burkina Faso depuis vendredi. C’est une situation interne, et donc elle n’appelle pas de notre part une prise de position au profit des uns ou au profit des autres. Notre priorité, c’est vraiment la sécurité de nos compatriotes. Ils sont près de 4 000 au Burkina Faso», a déclaré la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna, dans un entretien accordé dimanche à RFI.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *