Fidèle lieutenant du Real Madrid, Casemiro a décidé de rejoindre les rangs de Manchester United cet été. Mais le soldat brésilien connaît

Angleterre: la terrible gestion de Casemiro pose sérieusement question

Fidèle lieutenant du Real Madrid, Casemiro a décidé de rejoindre les rangs de Manchester United cet été. Mais le soldat brésilien connaît des débuts assez étranges chez les Red Devils.

Rio Ferdinand s’inquiète d’ailleurs pour lui. «Je me demande quel impact cela a sur quelqu’un comme lui. Oui, il a de l’expérience, mais il doit se dire : « Je suis heureux d’être ici, mais je me sens un peu méprisé, vu ce que j’ai accompli ». Je serais surpris qu’il ne se sente pas comme ça». Il doit aussi se demander où il a mis les pieds, lui qui n’avait certainement pas signé pour être remplaçant. Mais Casemiro peut être rassuré, cela devrait bientôt changer. Le MEN, qui critique Ten Hag pour s’en être passé en tant que titulaire depuis son arrivée, indique qu’il devrait débuter contre Everton le week-end prochain. Ce serait sa première titularisation en Premier League.

Jusqu’à présent, son coach avait fait confiance à Scott McTominay, qui a été aligné avec Christian Eriksen et Bruno Fernandes et qui a d’ailleurs pris l’eau face à City ce dimanche. Mais Ten Hag a expliqué hier son coaching et son étonnante gestion de l’international auriverde. «Le jour où nous l’avons fait signer, nous avons commencé à gagner. L’équipe se portait très bien et ce n’est pas contre Casemiro, c’est pour récompenser dans ce cas Scott McTominay. Il a très bien performé dans l’équipe. Mais je suis sûr que ce sera important pour nous à long et à court terme, il se retrouvera dans l’équipe mais cela doit venir de manière naturelle».

Nul doute que Casemiro devrait avoir sa chance très rapidement après le fiasco face à City.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *