En réponse à la crise humanitaire qui s'intensifie au Burkina Faso, le Système des Nations Unies et ses partenaires humanitaires s'engagent de

Les nations unies volent au secours de DJIBO ,2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques

En réponse à la crise humanitaire qui s’intensifie au Burkina Faso, le Système des Nations Unies et ses partenaires humanitaires s’engagent de manière neutre et impartiale à soulager les souffrances des personnes les plus vulnérables, quel que soit où elles se trouvent.

Le système des Nations Unies et ses partenaires humanitaires continuent leurs opérations humanitaires à l’échelle nationale en se focalisant de façon prioritaire sur les zones les plus

difficiles d’accès. Aujourd’hui, les populations de la ville de Djibo nécessitent une aide d’urgence en eau, nourriture et protection

Grâce aux hélicoptères gérés par l’UNHAS (le Service aérien humanitaire des Nations Unies). les agences des Nations Unies et ses partenaires humanitaires opérationnels à Djibo et ailleurs dans les zones les plus difficiles d’accès dans le pays sont engagés en permanence à

fournir un soutien d’urgence à la population Burkinabé Aujourd’hui, 2.5 tonnes des aliments thérapeutiques pour traiter 250 enfants malnutris et 155 femmes enceintes et allaitantes ont pu être livrées a Djibo. Des médicaments ont été également fournis

Notre priorité humanitaire est de sauver des vies, et de subvenir aux besoins les plus urgents affirme Madame Barbara Manzi, Coordinatrice Résidente des Nations Unies au Burkina Faso et Coordinatrice Humanitaire Préserver leur bien-être, et surtout celui des enfants, à Djibo et ailleurs, est essentiel dans ces moments très difficiles que le pays est en train de traverser  » a-t elle souligné.

Le système des Nations Unies et ses partenaires humanitaires continuent de travailler afin de réduire la détresse de la population civile, et restent sur le terrain pour aider les personnes les plus vulnérables selon les nations unies

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *