Après quelques jours de la prise de pouvoir au Burkina Faso par le capitaine Ibrahim Traoré par coup d'Etat militaire, une demoiselle du nom de

Burkina Faso: Une dame déclare sa flamme pour Ibrahim Traoré

Après quelques jours de la prise de pouvoir au Burkina Faso par le capitaine Ibrahim Traoré par coup d’Etat militaire, une demoiselle du nom de Aida Fatim Barry vient de déclarer son affection amoureuse à ce dernier.

Aida Fatim Barry, une jeune dame burkinabè vient de déclarer son amour pour le capitaine Ibrahim Traoré. Elle déclare qu’elle a un coup de foudre pour lui.

 » J’ai rencontré le capitaine Ibrahim Traoré a Bobo Dioulasso. J’ai toujours eu du coup l’admiration, d’amour, un coup de foudre pour cet homme. A l’époque j’étais une fille très très timide. Je suis amoureuse de cet homme merveilleux depuis plusieurs annnées. D’un homme que l’on pourrait presque qualifier de parfait. Je n’ai jamais ressenti ce sentiment pour une personne au Burkina Faso . Avant de tomber amoureuse de lui plusieurs hommes me faisaient la cour des professeurs, des grands commerçants, hommes d’affaires, des directeurs brefs des gens biens etc.. . Je croyais connaître le verbe aimer. Pourtant c’est faux, car avoir cet homme dans ma vie me permettra de comprendre à quelle point je n’y avait jamais touché au par avant. Quand je le regarde dans les yeux j’ai l’impression de m’y perdre complètement. Le son de sa voie m’enivre de douceur. Je sens ce petit papillon dans mon cœur qui s’affole chaque fois que mes pensées croise ton esprit. Lorsque je pense a toi j’ai l’impression de complètement perdre le contrôle de mes sentiments puisque je ne suis pas capable de décrire clairement ce que je ressent. Je t’aime Ibrahim et je t’aimerais toujours.
C’est Aida Fatim Barry depuis Bobo Dioulasso ta voisine de classe. »

Source: Burkina 100% infos.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *