Donald Trump ne retient plus ses coups. A moins d'un mois des élections de mi-mandat américaines qui s'annoncent décisives pour son avenir

Donald Trump craint « une troisième guerre mondiale à cause de la stupidité de Biden « 

Donald Trump ne retient plus ses coups. A moins d’un mois des élections de mi-mandat américaines qui s’annoncent décisives pour son avenir politique, l’ancien président des États-Unis Donald Trump a durement critiqué son successeur, Joe Biden, qu’il accuse de ne pas comprendre les enjeux autour de l’actuel conflit en Ukraine et d’entraîner le monde vers un nouveau conflit mondial.

« Nous avons une guerre entre la Russie et l’Ukraine avec potentiellement des centaines de milliers de personnes qui meurent. Nous devons exiger la négociation immédiate d’une fin pacifique à la guerre en Ukraine, ou nous finirons avec la Troisième Guerre mondiale, et il n’y aura jamais eu de guerre comme celle-ci », a-t-il dit dimanche lors d’un meeting en Arizona.

Selon lui, le risque de mondialisation du conflit est dû à l’actuel président et à son administration, dont il fustige « la stupidité », alors que de nouvelles livraisons d’armes à destination de Kiev ont été annoncées la semaine passée.

« Nous n’aurons jamais eu une guerre comme celle-ci. Et tout cela à cause de personnes stupides qui ne comprennent rien. Et c’est aussi à cause du genre d’armes qui sont disponibles aujourd’hui. Nous n’avons jamais eu de telles armes, la capacité destructrice de ces armes modernes », a-t-il ajouté, évoquant en filigrane la menace nucléaire posée par la Russie.

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février dernier, les États-Unis ont mis un point d’honneur à soutenir le régime de Kiev en multipliant les aides militaires qui se chiffrent désormais en milliards de dollars. Cependant, le président américain semble bien conscient de l’instabilité de la situation et a lui-même, la semaine passé, averti sur les dangers d’une « apocalypse » nucléaire.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *