Après le coup d'Etat du 30 septembre passé et avec la réaction surprise de la CEDEAO, plusieurs africains et hommes politiques surtout les

« La CEDEAO n’a qu’à disparaître » dixit Lauren Bado

Après le coup d’Etat du 30 septembre passé et avec la réaction surprise de la CEDEAO, plusieurs africains et hommes politiques surtout les opposants ne donnent de valeur à l’instance sous-régionale de l’Afrique de l’Ouest, qu’est la CEDEAO.

Lauren Bado, l’homme politique burkinabè dans une interview accordée à la chaine Burkina Info déclare que l’instance sous régionale de l’Afrique de l’Ouest n’a qu’à disparaître.

« Moi, je rejette la CEDEAO; ça n’a qu’à disparaître. Nous au Burkina Faso, nous souffrons ; mais la CEDEAO nous a donné un franc pour notre armée ? Il nous a envoyé un soldat ? On nous a donné un fusil ? Mais ils se prennent pour qui ces gens-là? Ils défendent des chefs d’États qui sont indignes d’être des chefs d’États » s’indigne le Pr Lauren Bado

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *