Le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana comparait ce 12 octobre au Tribunal militaire de Ouagadougou. Le Tribunal va statuer sur sa libération.

Burkina Faso: le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana va comparaître devant le Tribunal militaire ce mercredi

Le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana comparait ce 12 octobre au Tribunal militaire de Ouagadougou. Le Tribunal va statuer sur sa libération.

La chambre de contrôle du tribunal militaire avait confirmé l’ordonnance de refus de mise en liberté provisoire du juge d’instruction, concernant le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana. Le tribunal avait évoqué plusieurs raisons dont la nature de l’infraction, la sécurité personnelle du Lieutenant-colonel Zoungrana et le risque de subornation de témoins. Ce qui était inadmissible pour ses avocats qui ont saisi la Cour de cassation, la plus haute juridiction du pays pour statuer sur cette demande de liberté provisoire non accordée.

Le procès en cassation s’est ouvert le 22 septembre 2022, avant d’être renvoyé au 27 octobre 2022 pour délibérer. Poursuivi pour cinq chefs d’accusation dont l’atteinte à la sûreté de l’État et le blanchiment de capitaux, Emmanuel Zoungrana a été mis en liberté provisoire, le 2 février 2022, pour les faits d’atteinte à la sûreté de l’État mais pas pour les faits de blanchiments de capitaux.

Cependant, le tribunal militaire tient une audience publique ce 12 octobre, pour statuer sur la libération du lieutenant-colonel, incarcéré depuis janvier 2022. Li

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *