Sofiane Samandoulgou, est un jeune homme qui s’est marié à 25 ans. Au regard de son appartenance religieuse, il a pris

Burkina Faso: « Mon beau-père me frappe à chaque occasion » dixit Sofiane

Sofiane Samandoulgou, est un jeune homme qui s’est marié à 25 ans. Au regard de son appartenance religieuse, il a pris cette décision afin de respecter les règles de sa religion qui lui commande la chasteté avant le mariage. Mais très vite, son rêve va se transformer en cauchemar. Son beau-père va devenir son bourreau.

‘’ Nous sommes allés pour régler un problème entre sa fille et moi. Il se lève et me frappe devant l’assemblée. Je me sens humilié’’ a déclaré Sofiane.

Tout a commencé quand Sofiane s’est marié au cours de l’année 2020. Comme un bon croyant, il a choisi de le faire à quelques jours avant le début du mois de jeûne. Le jeune homme étudie la philosophie à l’université Joseph Ky Zerbo et travaille en tant qu’agent de sécurité. Les deux tourtereaux filaient le parfait amour jusqu’au jour où une mésentente survient. La raison selon Sofiane, c’est que la jeune mariée refuse de faire les activités ménagères.

Pour ne pas contrarier son épouse, il décide d’aller voir ses beaux-parents afin de trouver une solution au problème. La surprise fut désagréable pour le jeune marié. Il s’est fait copieusement battre par son beau-père. Cet épisode ne sera pas le dernier .

Pour une simple contrariété envers sa fille ou un écart de langage à son égard, le beau-père de Sofiane l’invitait à lui rendre visite pour le battre par la suite. Les injures et les menaces étaient légion dans le quotidien de ce jeune étudiant marié très tôt. Sofiane Samandoulgou a vécu ce calvaire pendant une année.

Après la naissance de sa fille en 2021, les choses vont se compliquer davantage. En plus de faire les travaux ménagers, le jeune homme doit prendre soin du nouveau-né. ‘’C’était moi qui lavais le bébé. Je l’habillais. Je lavais ses habits et ceux de sa mère’’ lance-t-il sur un ton de ricanement. Il a donc décidé de mettre fin à tout ceci. La conséquence logique est le départ de la femme chez ses parents. La belle-famille a tenté à plusieurs reprises de résoudre le problème sans succès.

Malheureusement, le bébé issu de cette union n’a pas survécu. En effet, selon les explications de Sofiane, l’enfant était souffrant et la femme a refusé de l’amener à l’hôpital malgré qu’il lui a remis de l’argent pour cela. Le corps du bambin a été mis sous terre sans même informer son géniteur. C’est après l’enterrement que ce dernier a appris le décès de son enfant. Il convient de rappeler que dans la plupart des familles de cette croyance religieuse , les femmes ne travaillent pas. Leur rôle est de s’occuper de l’éducation des enfants. Ce sont les hommes qui doivent tout faire pour elles.

Présentement le jeune homme s’est remarié en début juillet 2022. Mais il en veut toujours à son ex belle-famille. Malgré la nouvelle vie qu’il a entamé, son cauchemar est loin d’être derrière lui. Son ex-femme veut revenir dans son foyer et son beau-père continue de le menacer, lui reprochant d’avoir abandonné sa fille.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *