Le ministère britannique de la Défense a annoncé mardi 18 octobre avoir émis une alerte de renseignement mettant en garde les anciens et

La Chine recrute d’anciens pilotes australiens et britanniques

Le ministère britannique de la Défense a annoncé mardi 18 octobre avoir émis une alerte de renseignement mettant en garde les anciens et actuels pilotes militaires britanniques contre les programmes de recherche de talents adoptés par la Chine dans le but de les recruter pour former son armée, selon l’Associated Press. .

Et le journal « Daily Mail » a cité des responsables du ministère britannique de la Défense disant que jusqu’à 30 pilotes britanniques ont transmis des connaissances et une expérience sensibles à l’armée chinoise, ce qui constitue une menace pour la sécurité nationale britannique.

Les rapports indiquent que les pilotes reçoivent un salaire annuel de 272 000 dollars pour mener des exercices militaires pour l’armée de l’air chinoise.

« Je ne suis pas au courant des circonstances que vous avez mentionnées », a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, qui a nié toute connaissance de tels contrats avec des pilotes britanniques.

Le Royaume-Uni suppose que la Chine essaie d’utiliser des pilotes britanniques à la retraite pour aider son armée à comprendre le fonctionnement des avions et des pilotes occidentaux.

Le Royaume-Uni suppose que la Chine essaie d’utiliser des pilotes britanniques à la retraite pour aider son armée à comprendre le fonctionnement des avions et des pilotes occidentaux.

Ces informations peuvent être vitales en cas de conflit futur, comme la guerre de Taïwan.

Australie

L’Australie a lancé mercredi une enquête sur ce que le ministre de la Défense a qualifié d’informations inquiétantes selon lesquelles la Chine aurait embauché des pilotes de l’armée de l’air occidentale à la retraite pour former ses soldats, a rapporté l’agence de presse AFP.

Le ministre australien de la Défense, Richard Marles, a annoncé une enquête pour savoir si des pilotes australiens avaient également été recrutés. « Lorsque des membres des Forces de défense australiennes unissent leurs forces, ils le font pour servir leur pays et nous leur en sommes très reconnaissants », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« Je serais très choqué et inquiet si j’entendais parler de personnes attirées davantage avec de l’argent d’un pays étranger que de leur propre pays », a-t-il ajouté.

Agora24 Actu

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *