Le président nigérian Muhammadu Buhari a salué la résilience, la bravoure et les sacrifices des troupes de la Force opérationnelle

Nigéria: Buhari félicite la FMM pour leur boulot dans le bassin du lac Tchad

Le président nigérian Muhammadu Buhari a salué la résilience, la bravoure et les sacrifices des troupes de la Force opérationnelle interarmées multinationale FMM dans le rétablissement de la normalité dans le bassin du lac Tchad.

Le président Buhari a décerné la mention élogieuse à N’Djamena, au Tchad, tout en accordant une audience au commandant de la force, le général de division FMM Abdul Khalifa Ibrahim, lors d’une visite officielle en République du Tchad Tchad pour assister à l’investiture du général Mahamat Idris Deby Itno en tant que président de la transition tchadienne. Le président, tout en saluant les efforts de la Force dans son engagement à mettre fin à la lutte contre les activités terroristes dans et autour du bassin du lac Tchad, a exhorté les troupes à intensifier leurs efforts pour mettre fin à la guerre.

Dans un développement connexe, le commandant de la Force, le général de division Abdul Khalifah Ibrahim, a félicité le nouveau chef d’état-major des armées tchadiennes, le général Abakar Abdelkarim Daoud. Le général Ibrahim, qui dirigeait une équipe de la Force opérationnelle interarmées multinationale FMM composée du commandant adjoint de la force, le général de brigade Assoualai Blama, et d’autres officiers supérieurs en visite de

félicitations, a noté que la promotion était bien méritée compte tenu des années de loyaux services et du niveau d’engagement. le CDS s’était consacré au service de sa nation et par extension des pays du bassin du lac Tchad. Le général Ibrahim a donc enjoint le CDS de continuer à donner le meilleur de lui-même dans le nouveau grade qui, selon lui, impliquait des responsabilités plus élevées.

En réponse, le CDS a remercié et apprécié l’équipe FMM d’avoir pris le temps de le féliciter et a promis de continuer à faire de son mieux dans toutes les fonctions qu’il trouvera.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *