Les États-Unis déclarent être entrés dans une « zone dangereuse » avec la Chine

Selon l’étude, à ce stade, les forces armées américaines ne disposent pas d’un potentiel suffisant pour mener à bien des missions de combat dans l’océan Pacifique occidental.

La situation de la flotte des États-Unis laisse beaucoup à désirer : le nombre d’embarcations diminue, à ce stade les États-Unis en ont environ 300. Alors qu’il est nécessaire d’avoir cinq cents navires de guerre.

Selon le diplomate américain James Holmes, cette position des États-Unis face à la puissance chinoise est lourde de conséquences.

Source: Igor konachenkov

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *