Du 20 au 23 octobre s’est tenu à la maison des jeunes d’Amadahomé à Lomé, le premier forum sur les énergies renouvelables au Togo.

Togo/Forum sur les énergies renouvelables: un plaidoyer pour un programme national de la cuisson, lancé

Du 20 au 23 octobre s’est tenu à la maison des jeunes d’Amadahomé à Lomé, le premier forum sur les énergies renouvelables au Togo.

Placé sous le thème « la transition énergétique au Togo, quelles opportunités pour le secteur privé ? » est une initiative de de la Synergie des Acteurs des Energies Renouvelables (SAER-Togo), en appui de JVE (Jeunes Volontaires pour l’Environnement). L’objectif dudit forum est de mettre en avant les actions de la SAER Togo, d’optimiser des sessions de pré-recrutement avec les étudiants des écoles supérieurs du Togo et des universités publiques du Togo et faciliter l’accès au secteur financier pour les acteurs du sous-secteur.

Le forum a été meublé de panels d’échanges portant sur les innovations des membres de la synergie. Ces débats ont fait ressortir l’implication effective des acteurs de la transition énergétique dans la recherche- action, la formation des jeunes, les solutions innovantes.

A l’occasion, l’ONG JVE a mené un plaidoyer à l’endroit du gouvernement togolais pour la cuisson propre. Le but de cette action est d’amener le gouvernement à initier un programme sur la cuisson propre dénommé « D0Z0 » en subventionnant au moins 500 000 foyers efficaces d’ici 2027, et à soutenir les innovations allant dans le sens de l’économie verte.

JVE invite aussi l’Etat à encourager la formation et l’incubation d’au moins 50 000 femmes et jeunes dans le secteur de la cuisson propre au Togo, de mettre en œuvre le plan d’action des Energies Renouvelables au Togo. L’organisation suggère au gouvernement de créer une division de la cuisson propre au sein de la Direction Générale de l’Energie (DGE) et soutenir la mise en place d’un programme éducatif en faveur de la protection de l’environnement.

Pour le Directeur Exécutif de l’ONG JVE Séna ALOUKA, « Il y a beaucoup de compétences aujourd’hui dans le secteur de l’énergie que ce soit dans la recherche, l’innovation, et la vulgarisation ». D’après ce dernier, le secteur est porteur aussi d’emplois et pourra employés près de 50 000 jeunes togolais.

De fait, pour l’ONG JVE son plaidoyer vient répondre aux grands problèmes liés au secteur résidentiel quant à l’utilisation des énergies de cuisson qui constitue entre autres, l’utilisation des foyers inefficaces soit 76% des ménages en milieu rural et 48% des ménages en milieu urbain, occasionnant environ 4000 décès chaque année au Togo d’après les estimations de l’ECREEE.

En plus de son plaidoyer, l’ONG JVE a présenté au cours du forum ces actions de sensibilisations, de recherches, de plaidoyer communautaire, la certification des villages sans fumé, la mise en place d’un centre de formation, l’accompagnement des femmes et des jeunes, la promotion des foyers améliorés à bois et à charbon de bois, et actions les plaidoyers à l’endroit de l’état.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *