Le Sénégal et la Turquie ont signé mardi un mémorandum d’entente en vue de la promotion de la diplomatie événementielle entre les deux pays.

Turquie-Sénégal : signature d’un mémorandum sur la diplomatie événementielle

Le Sénégal et la Turquie ont signé mardi un mémorandum d’entente en vue de la promotion de la diplomatie événementielle entre les deux pays.

Le mémorandum a été signé par la ministre sénégalaise des Affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Aïssata Tall Sall, et son homologue turc, Mevlüt Çavuşoğlu, en marge de la clôture du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique (24-25 octobre) au centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio.

A travers le mémorandum, les deux pays s’engagent à renforcer leur coopération sur la base d’événements organisés au Sénégal et en Turquie, dont le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité, et le Forum d’Antalya sur la diplomatie, précise la partie sénégalaise.

« L’accord va permettre aux organisateurs de ces deux forums de travailler ensemble, main dans la main, pour un échange de bonnes pratiques », a insisté Aïssata Tall Sall, voyant en cette signature « un acte d’un symbolisme extrêmement important »

« Après la diplomatie des peuples, après la diplomatie économique, nous voilà maintenant dans la diplomatie de l’événementiel », a-t-elle relevé.

« Je me réjouis d’avoir signé avec vous ce mémorandum extrêmement important. Mais je suis d’autant plus heureux que cet événement, qui a connu une grande réussite, se tient dans un lieu construit par des entreprises turques (le Cicad, ndlr) », a indiqué le ministre turc des Affaires étrangère , Mevlüt Çavuşoğlu qui a pris part à la 8ème édition du forum international de Dakar.

« La diplomatie événementielle est primordiale quand il s’agit de relever les défis de paix et de justice dans un monde qui traverse une période difficile », a souligné le ministre turc.

Lors de son séjour à Dakar, Çavuşoğlu a aussi rencontré le nouveau premier ministre sénégalais, Amadou Bâ.

Agora24 Actu

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *