De nos jours au Togo, chanté c'est très facile. les artistes ne font plus d'efforts, il faut juste choisir des mots pour faire le buzz, mais ce qui est

Togo: Que pense le BUTODRA sur certaines chansons de nos artistes?

De nos jours au Togo, chanté c’est très facile. les artistes ne font plus d’efforts, il faut juste choisir des mots pour faire le buzz, mais ce qui est bizarre dans tout ça, c’est le fait d’indexer directement le sexe dans les chansons et BUTODRA garde soigneusement le silence.

Certains artistes togolais ne font plus d’effort pour produire une bonne œuvre, il suffit de renter dans un studio et pondre des choses qui n’honorent pas l’artiste même et nos sociétés. Des chansons qui indexent purement le sexe et tout ça, nos enfants vont sur les réseaux sociaux et copient pour écouter.

Depuis que ces genres de chansons circulent sur les réseaux sociaux et même sur nos médias, ni le BUTODRA, ni la HAAC n’ont pas sanctionné ces genres de chansons et dans tout ça d’autres sortent encore. On se demande si le BUTODRA gagne quelque chose auprès de ces artistes?

Quelle société nous allons laisser pour nos enfants?

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *