Dans son édition de mercredi dernier, un journal brésilien a lâché une véritable bombe, à propos du résultat du match de Manchester City face au

Algérie: Un Journal brésilien a cité Mahrez dans un match truqué

Dans son édition de mercredi dernier, un journal brésilien a lâché une véritable bombe, à propos du résultat du match de Manchester City face au club allemand, le Borussia Dortmund, au cours duquel l’international algérien Riyad Mahrez a raté un penalty.

Dans un article, rapporté par le site Fennec Football, le quotidien, “O Globo” a remis en cause l’intégrité des équipes de Manchester City et du Borussia Dortmund après que le match se soit soldé par un résultat nul et vierge, notamment après que la star algérienne, Riyad Mahrez, ait raté un penalty à la 58e minute. Le journal brésilien a également mis en doute l’intégrité du match en raison du lent rythme de jeu en seconde période.

Dans son argumentaire, le journal relève que les “Sky Blues” sont entrés dans la rencontre pré-qualifiés, alors que Dortmund avait besoin d’un point pour les accompagner. Ce qui a été réalisé après leur match nul (0-0).

“O Globo” n’a pas hésité de comparer ce match au fameux “scandale de Gijon”, qui remonte à la Coupe du monde de 1982…

Du 13 juin au 11 juillet 1982, l’Algérie était l’invité surprise du Mondial de 1982 en Espagne. Elle sembla même en mesure de se qualifier pour le second tour. Après avoir battu l’Allemagne lors du premier match, l’Algérie s’inclina contre l’Autriche. Lors de son troisième match, pour se qualifier d’office, les Fennecs devaient battre le Chili par au moins trois buts de différence. Et les Algériens menèrent assez rapidement 3-0 face aux Sud-Américains, avant de se faire remonter à 3-2.

Mais rien n’était perdu. La qualification restait possible. Car le lendemain, l’Allemagne « affrontait » l’Autriche à Gijon. En cas de non victoire de la Mannschaft, l’Algérie était qualifiée. Mais en cas de victoire par plus de deux buts d’écart, les Algériens passaient également au tour suivant. Alors que si l’Allemagne l’emportait par 1 ou 2-0, c’était les deux pays germaniques qui se qualifiaient. Les Allemands marquèrent rapidement un but, puis firent circuler tranquillement le ballon sans être pour le moins du monde inquiété par les Autrichiens. Le score resta de 1-0 et qualifia les deux acteurs de ce « match de la honte ».

Depuis lors, la FIFA modifia ses règlements. Les derniers matchs de groupe se déroulent désormais simultanément pour empêcher la réédition de ce qu’on appelle encore aujourd’hui le « scandale de Gijon ».

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *