En réaction aux évènements du 20 octobre, la Russie pense "que le dialogue avec les manifestants dans le cadre de la législation en vigueur et

Tchad: La Russie préconise « le dialogue entre le pouvoir et les manifestants »

En réaction aux évènements du 20 octobre, la Russie pense « que le dialogue avec les manifestants dans le cadre de la législation en vigueur et l’abstention de toute action susceptible d’entraîner une escalade du conflit devraient constituer la base de la normalisation de la situation ».

Suite aux troubles qui ce sont passées au Tchad la semaine dernière dont il y a eu 60 civils morts, la Russie a exhorté ses concitoyens à s’abstenir se rendre dans ce pays, sauf en cas de nécessité absolue.

« L’ambassade de Russie à N’Djamena rapporte qu’aucun citoyen russe séjournant sur le territoire du Tchad n’a été blessé. Nous appelons nos compatriotes à s’abstenir de se rendre en République du Tchad, sauf en cas de nécessité absolue », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, en réaction aux évènements meurtriers du 20 octobre 2022.

Moscou s’est dit préoccupé par les manifestations de masse au Tchad et espère que les autorités du pays parviendront à stabiliser la situation. « Nous sommes préoccupés par la situation en République du Tchad, où des manifestations de grande ampleur ont débuté le 20 octobre à N’Djamena et dans plusieurs autres villes, avec la participation de plus de 1.500 personnes », a déclaré le ministère.

« Nous espérons que les autorités tchadiennes seront en mesure de stabiliser la situation. Nous pensons que le dialogue avec les manifestants dans le cadre de la législation en vigueur et l’abstention de toute action susceptible d’entraîner une escalade du conflit devraient constituer la base de la normalisation de la situation », a ajouté le diplomate russe

Source: Alwihda info

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *