Romain Molina, écrivain, journaliste et enquêteur français, a rendu public le jeudi 03 novembre 2022, une enquête sur des cas d'abus

RDC : Bertin maku et guy-roger limolo cités dans une affaire d’abus sexuels

Romain Molina, écrivain, journaliste et enquêteur français, a rendu public le jeudi 03 novembre 2022, une enquête sur des cas d’abus sexuels dans le milieu du football congolais, impliquant plusieurs entraîneurs connus qui continuent à travailler dans certains clubs du pays.


« C’est comme ça que ça fonctionne dans notre football, tu peux marquer des buts comme tu veux, mais tu dois donner les fesses et faire des sacrifies des vies humaines pour signer et devenir star, sans quoi tu ne vas rien faire », a affirmé un joueur.

Contacté à ce sujet par R. Molina, l’ancien capitaine de la RDC Youssouf Mulumbu confirme avoir été plusieurs fois contacté par ses coéquipiers et des jeunes pour dénoncer ces pratiques. « Ce n’est pas un cas isolé, c’est un système qui est bien instauré depuis bien longtemps », a-t-il avancé.

L’ancien joueur de Lupopo révèle qu’il est en train de travailler dessus pour faire éclater cette affaire, même si beaucoup de joueurs refusent de témoigner par peur ou par honte.

L’enquête cite « directement » Bertin Maku, l’actuel entraîneur adjoint de Lupopo, ancien de Racing club de Kinshasa, comme l’un de prédateur sexuel, selon plusieurs témoignages lui parvenus après deux ans d’enquête. Il poursuit en affirmant que ce dernier promet des places et du temps de jeu aux joueurs en contrepartie des actes sexuels ou de l’argent…le cas d’un autre entraîneur, Guy-Roger Limolo ancien de Rangers et Renaissance du Congo, pris en plein ébat sexuel avec un jeune garçon dans les toilettes du stade Tata Raphaël, mais n’a jamais été interpellé.

« La fédération a été plusieurs fois saisie pour ces cas, même son vice-président, Théobald Binamungu a été interpellé par le sélectionneur Papy Kimoto en 2020 lors du tournoi de U20, mais rien n’a été fait pour mettre fin à ces pratiques. C’est un système qui existe depuis plus de deux décennies », confirme l’enquête de Romain Molina.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *