Les internautes s’en prennent au journal satirique français Le Canard enchaîné pour ses caricatures qui dépeignent les Arabes comme des

Coupe du monde 2022 : indignation contre des caricatures « racistes et islamophobes » des joueurs qataris

Les internautes s’en prennent au journal satirique français Le Canard enchaîné pour ses caricatures qui dépeignent les Arabes comme des barbus à l’air furieux portant des armes et des ceintures explosives.

Une caricature française scandalise les réseaux sociaux pour sa représentation « raciste et islamophobe » de l’équipe de foot du Qatar avant la Coupe du monde qui débute à Doha le 20 novembre. Publiée en octobre par le journal français Le Canard enchaîné, cette caricature utilise les clichés sur les Arabes, représentés barbus à l’air furieux, masqués et portant toutes sortes d’armes allant des machettes aux pistolets, en passant par les lance-roquettes. Un joueur avec le célèbre numéro 10 porte une ceinture explosive.

L’hebdomadaire satirique a été critiqué par de nombreux internautes sur Twitter qui suggèrent que ces illustrations reflètent un schéma raciste dans la critique occidentale des Arabes et des Qataris avant la Coupe du monde, notamment dans la presse française. Plusieurs villes françaises, dont Paris, ont annoncé cette année qu’ils n’allaient pas retransmettre la compétition sur écrans géants pour protester contre le bilan qatari en matière de droits de l’homme et au niveau environnemental.

Cependant, malgré les critiques, la France a signé un partenariat avec le Qatar pour assurer la sécurité de la Coupe du monde, une décision qui lui a valu les critiques de la presse française.

Algérie Black Liste

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *